Il n'existe pas qu'une seule terre. Certes, la planète bleue est très belle, mais il existe des passages vers un autre monde : Fantasy World
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aruna Chisei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aruna Chisei
Mage Invocatrice
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/01/2010
Age : 23
Localisation : Osaka

Description du Personnage
Age: 22 ans
Type GS: Mage Invocatrice
Equipement:

MessageSujet: Aruna Chisei   Lun 11 Jan - 9:18


    RPG

    Nom : Chisei
    Prénom : Aruna
    Age : 22 ans
    Origine : Gensouteki Sekai
    Race : Mage
    Type GS : Invocateur

    Description physique Terre : Aruna possède les mêmes cheveux noirs et lisses de sa mère, mais bien qu'elle vive au Japon, les traits de son visage se rapportent plus à ceux des occidentales. Elle a les mêmes yeux que son père, d'une sorte de bleu-gris. Mesurant un peu plus d'un mètre soixante-quinze, Aruna est mince et longiligne, ses formes étant esthétiquement accordées les unes aux autres. Avec son regard sévère et son teint de craie, Aruna est ce qu'on pourraît appeler une beauté froide.
    C'est aussi une fille de tout ce qu'il y a de plus féminin et chic: escarpins, robes, décolletés ... Cela dit, il lui arrive de se " laisser " aller à porter des converses et des jeans. Les couleurs qu'elle porte ne sont malheureusement jamais très gaies, plutôt sombres. Mais malgré cela, la mode semble être pour elle ... Un mode de vie.


    Description physique GS
    : Son apparence n'est pas bien différente de celle qu'elle est sur Terre. Au lieu d'être verts, ses yeux sont d'un marron très clair, semblable à la couleur du sable, et son regard semble alors plus " perçant ". Son teint est plus pâle qu'à l'ordinaire. Il s'agirait plutôt d'un teint " cadavérique ", comme si elle était morte. Ses cheveux, quant à eux, prennent plusieurs centimètres, passant de mi-longs à longs. Des bandages compriment sa poitrine qui est soutenu par une bande noire en cuir. A par ça, elle porte un mini-short noir recouvert d'une ceinture, à laquelle sont accrochées diverses cartouches d'invocations. Au dessus d'un collant noir, elle porte un bas lacé qui descend jusque ses chevilles, au-dessus d'une paire de chaussures fermées noires.
    Son accessoire ? Une longue pipe noire au bout mauve. Elle n'est jamais allumée, mais une fumée noire très compact en sort, libérant une légère odeur de souffre, comme si elle venait tout droit de l'enfer. Lorsque l’envie s’en fait ressentir, elle est capable de la transformer en une longue lance, mais ne s’en sert pas forcément.


    Description morale : Aruna n'est pas quelqu'un de très social. Elle a sa bande d'amis, et ce sera celle à qui vous pourrez toujours parler en étant toujours écouté, mais ne vous attendez pas forcément à avoir de réponse. Elle n'aime pas parler, et ne fait que le stricte nécessaire. Elle parle quand l'envie lui prend, ou uniquement pour dire des choses qui lui semblent utile. Et puis, il est inutile d'essayer de lui faire parler d'elle, Aruna n'aime pas ça, pour la simple et bonne raison qu'elle ne se rappelle pas de tout ...
    Mais bon, elle reste souvent seule, aux abords du temple où dans un coin désert, pour rêvasser.
    A part ça, Aruna est une fille très droite et très gentille, mais qui a malheureusement grandi dans le mauvais milieu. Adoptée par une famille de yakuzas, elle a très tôt du apprendre leurs règles de vie et la discipline à suivre, au risque d'être sévèrement punie. Elle sait donc toutes les bonnes manières qu'il y a à avoir, et les yakuzas ayant tout de même un caractère assez particulier, Aruna a développé une sorte de caractère hautain et vaniteux, uniquement lisible dans son regard.


    Histoire : La première fois qu'Aruna ouvrit les yeux, elle avait cinq ans, et était entourée de formes hectoplasmiques qui la fixaient avec des trous noirs à la place des yeux. C'était tout bonnement horrible. Horrible. Mais bien sûr, l'histoire d'un être vivant ne commence pas comme ça non ?
    Non. Aruna ( rose, aurore ) est née, comme son prénom l’indique, à l’aurore, dix minutes après la naissance de son frère jumeau, Akemi. Leur mère n’était qu’une petite mage de bas étage, très douce et belle, forcée d’épouser un des plus fervents adeptes de Taedan Akasuna. Jusqu’à leur cinq ans, leur mère s’occupa des jumeaux et les aima plus que de raison. Malheureusement, le jour viendrait où ils seraient entraînés pour rejoindre les rangs d’Akasuna … Et la mère ne voulait pas de ce destin là pour ses si petits enfants. Alors un soir, elle emmena ses enfants avec elle au portail vers le monde des humains. Là-bas, elle savait qu’ils seraient en sécurité, elle pourrait même y aller avec eux ! Mais malheureusement, rien ne se passe jamais comme prévu … Son mari l’avait vu, et l’empêcherait de commettre cet acte irréparable. Et la tuerait pour y avoir penser. En voyant son mari arriver, elle dit à ses enfants de penser très fort à la Terre. Seule Aruna eut le temps de toucher le portail, mais avant de partir, elle sentit quelque chose cogner contre son crâne, avant de s’évanouir.
    Lorsqu’elle se réveilla, elle était dans un endroit tout blanc. La seule chose dont elle se souvenait, c’était son prénom. Le reste, elle l’avait oublié. Enfin, tout blanc … Des formes bizarres l’entouraient, et la fixaient, immobile avant d’avancer en masse vers elle. Du haut de ses cinq ans, Aruna en avait été fortement effrayée et sous le choc, elle sombra une nouvelle fois dans l’inconscience.
    Quand ses yeux s’ouvrirent une nouvelle fois, elle était allongée dans une chambre d’hôpital. Des dames allaient et venaient, s’occupaient d’elle. Elle ne les avait jamais vu. On lui avait dit qu’elle s’était réveillée plus tôt, et qu’elle avait juste dit son prénom, le reste, elle ne le savait pas. Quelques jours plus tard, un homme habillé de noir se présenta à l’hôpital comme étant le père d’Aruna, avec de faux papiers bien sûr. Amnésique, Aruna le crut bien évidemment, et le suivit jusque chez lui. En grandissant, elle comprit qu’elle avait été adoptée par une famille de mafiosos, et qu’elle avait intérêt à écouter tout ce qu’on lui disait si elle ne voulait pas avoir de problèmes. Tout ce qu’elle demandait, elle l’avait, sauf l’amour que des parents donnent à leurs enfants. Mais Aruna était ce genre de personnes qui encaissaient sans broncher, et qui au fond, n’étaient jamais totalement « seuls », puisqu’ils comprenaient et voyaient certaines choses que les autres ne voyaient pas. Elle voyait les esprits perdus, les âmes en peine, ceux qui n’avaient pas su trouver la voie du Paradis ou de l’Enfer. Quand elle était jeune, elle vivait très mal leur présence, mais plus les années passaient, plus elle s’y faisait, bien que la sensation d’être constamment suivi n’était pas des plus agréables. C’est pourquoi elle passait le plus clair de son temps dans le temple marin Tsurugi ou dans un quelconque lieu de culte, car là-bas, les âmes errantes ne pouvaient entrer. C’est son « amour » pour les lieux de foi qui la fit découvrir le GS. Lors d’un voyage en Inde, Aruna s’était rendue au temple de Sûrya, dans l’Orissa. Elle avait été subjuguée par la beauté des temples, et par pur hasard, une porte attira son attention. Elle n’était pas comme les autres. Sur celle-là, il y avait pleins d’écritures gravés, écrite en vieil indien. Aruna n’en avait que quelques notions, mais elle comprit qu’en gros, le monde divin était caché derrière et qu’en aucun cas il fallait passer cette porte. Mais pour une fois, poussée par sa curiosité, Aruna ne fit pas attention à cette interdiction, et ouvrit la porte, avant d’être happée par un étrange vortex. Dans le passage, Aruna avait l’impression d’être tiraillée dans tous les sens, et avait la sensation que des choses étaient en train de changer en elle, mais elle ne savait pas trop quoi. Lorsqu’elle arriva de l’autre côté, elle ne se réceptionna pas et se retrouva allongée, dans une vaste étendue d’herbe. Où était-elle ? Il n’y avait pas d’esprits ici ? Au moment où elle pensa à ça, un garçon apparut à côté d’elle, comme s’il venait de nulle part. Il avait deux longs katanas et portait une espèce de jupe au dessus d’un pantalon noir, et était torse nu. Il lui souriait, mais ce qui choquait le plus Aruna, ce n’était pas son accoutrement, mais plutôt son visage : il lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. A part les yeux. Comme s’il avait compris ses pensées, il dégaina l’un de ses katanas et lui montra son reflet dans ce dernier. Aruna avait changé. Ses cheveux étaient plus longs, son teint plus pâle encore et ses yeux étaient tout aussi marrons que ceux du jeune homme. Mais qui était-il ? Il lui tendit une espèce longue pipe, et lorsqu’elle la prit dans ses mains, une fumée noire et très compacte commença à en sortir, et elle fut prise d’un violent mal de tête. Elle était loin de se douter qu’après tout ça, sa vie allait complètement changer …



    Exemple de RP : Cela faisait quelques jours qu’Aruna était revenu d’Inde. Ce qu’elle y avait vécu était encore profondément marqué dans sa tête, et l’incompréhension était mère dans son esprit. Où avait-elle atterrit ? Et qui était ce garçon qui lui ressemblait tant ? Elle se demandait encore si elle allait avoir des réponses à ses questions, un jour. Et le plus étrange restait encore que, depuis qu’elle était revenue, un chat la suivait partout, et sans qu’elle ne sache trop pourquoi, elle pensait à ce jeune homme … En plus, il ne rentrait jamais dans le temple ce chat. Dès qu’elle en franchissait le portail, il semblait se bloquer, comme s’il était impossible pour lui d’entrer, même s’il essayait. Elle avait voulu le prendre dans ses bras pour l’y emmener, mais il la griffa sauvagement avant de partir un peu plus loin. Elle haussa les épaules, battue. Tant pis pour lui alors. Elle se retourna et entra dans le temple, sans oublier de faire sonner le petit carillon, qui était sensé montrer aux dieux qu’on était venu leur rendre visite. Elle s’assit en tailleur devant l’hôtel, et resta immobile devant la statue du dieu. Elle ne priait pas, elle le regardait juste, stoïque. Quelques minutes plus tard, elle fut coupée dans ses réflexions par l’arrivée inopinée de quelqu’un. Elle ne fit que regarder la personne du coin de l’œil, avant de reporter son attention sur la statue. Si le quelqu’un voulait lui parler, et bien qu’il y aille …

    Groupe : Mage
    Rang demandé : Mage Invocatrice

    Hors RPG

    Nom : Zaïna
    Age : 15 ans
    Comment avez-vous connu le fo ? : Pub sur NYU : )
    Code du règlement : Validé par le fonda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-university-rpg.forumactif.us/forum.htm
Admin
Fondateur
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Aruna Chisei   Lun 11 Jan - 9:44

Eh bien je n'ai rien à redire à cette présentation ^^
Bienvenue dans Fantasy World !! Il manque juste le remplissage de ta feuille de personnage =)

_________________
Ici, je suis DIEU !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-world.forum-actif.eu
 
Aruna Chisei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inaya Aruna
» Inaya Aruna
» Bang bang, my baby shoot me down ✞ Chisei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy World :: Administration :: Présentation des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: